Je reviens de la finale du Championnat du Monde des Rallyes Raids qui s'est déroulée du 3 au 9 octobre au Maroc.

Cette épreuve a réuni l’ensemble des pilotes du Paris-Dakar. Pour ce dernier test grandeur nature avant l’Amérique du Sud en janvier, tous les grands constructeurs voiture en Rallye Raid (notamment Peugeot avec Loeb et Sainz) ainsi que toutes les équipes officielles en moto étaient présentes. J'ai découvert un Rallye beaucoup plus professionnel que celui de Turquie avec des structures logistiques et matérielles impressionnantes.

J’ai eu pour ambition de départ, de rallier l'arrivée à bon rythme mais sans prendre trop de risque en soignant particulièrement ma navigation, afin d'emmagasiner de l’expérience et de la confiance; bagages obligatoires pour briller dans cette discipline. Les deux premiers jours, j'ai été surpris par le rythme très soutenu de la course. Sans me prendre trop au jeu, j'ai intégré sagement le top 30, sans chute et sans rater de "wait point" coté navigation. Les trois, quatre et cinquième jours, j'ai haussé le rythme grâce à de meilleurs repères et sensations. Partant par ordre du classement provisoire, nous roulons avec des pilotes sensiblement de même niveau que soi. J'ai beaucoup roulé avec Ivan Cervantes, nouveau venu dans la discipline et titré 5 fois Champion du Monde d’enduro. Il finira d’ailleurs juste derrière moi au classement final. Tous les jours, avec application, je suis resté concentré pour gagner des places et terminer 15e au classement général parmi les pointures du Paris Dakar 2016. Avec constance, sans problème mécanique et bien aidé par mon équipe (Nomade Racing), j'ai su garder de la marge et rester humble, deux qualités qu'il faudra conserver pour arriver au bout d'un Rallye aussi long que le Paris Dakar.

Actuellement, je peaufine ma préparation physique par des séjours en montagne et une semaine d'entrainement au Maroc grâce à un partenaire marocain. D'autre part, je lance mes dernières forces dans la bataille qu’est la recherche du budget, celui-ci n'étant pas encore complètement clôturé.

J'ajouterai quelques nouvelles de ma saison d'enduro avec Gas Gas. Celle-ci vient de s'achever et mes efforts fournis depuis des années ont été récompensés par un podium en catégorie Elite lors de l'avant dernière épreuve du Championnat de France. Aidé par une régularité sans faille, j'ai ainsi réussi à décrocher la quatrième place finale du Championnat et réalise donc ma plus belle saison d'Enduro depuis mon passage chez les professionnels.
Enfin je tiens à remercier tous mes partenaires que j'espère profondément emmener avec moi à l'arrivée de mon premier Paris Dakar.

Next news: janvier, Amérique du Sud.


Dernières nouvelles du pilote de Saint-Affrique Loïc Minaudier, de retour de la TransAnatolia, Rallye qui s'est déroulé en Turquie du 22 au 29 Août 2015.

Plus jeune pilote engagé dans ce rallye, où les participants d'une dizaine de nationalités différentes ont parcouru 3000 km en une semaine. Au milieu de ces pilotes ayant pour la plupart plusieurs Paris-Dakar à leur actif, Loïc n'a pas démérité en montant en puissance tout au long de la semaine pour accrocher une 8e place scratch lors de l'ultime spéciale, et terminer 10e au classement général.

Lors de ce rallye très exigeant demandant beaucoup de concentration et une bonne aptitude à la navigation, Loïc a énormément gagné en expérience et commis quelques petites erreurs qu'il vaut mieux expérimenter sur ce rallye plutôt que sur le Dakar.

Loïc a observé, appris de tous les pilotes et beaucoup progressé en navigation, cet art délicat et dangereux de lire ses notes sur son road book tout en surveillant son cap, dans un paysage vierge de toute trace tout en atteignant les 160 km/h sur les pistes.

Mais Loïc a su garder la tête froide, n'a jamais chuté et engrangé une précieuse expérience nécessaire pour réussir en Rallye Raid.

Le mois prochain (du 3 au 9 octobre) notre pilote participera au Rallye du Maroc, finale du Championnat du Monde des Rallyes Raids, pour parfaire sa préparation avant de vivre son rêve de gosse, début janvier, être au départ du mythique Paris-Dakar. Et on espère tous aussi, à l'arrivée !


 

Bonjour à tous,

Voilà, c'est avec bonheur que je viens de récupérer ma nouvelle machine de rallye et effectuer mes premiers tours de roue dans ma belle région sud aveyronnaise.

Parallèlement à ma saison d 'enduro où je réalise mes meilleurs résultats en catégorie Elite (4e du classement provisoire en E1), mon rêve d'enfant de participer au Dakar est en train de se concrétiser. En préparation du Paris Dakar,
je me suis engagé au départ d'un beau rallye en Turquie, la « Transanatolia race » où nous allons effectuer 3000km en une semaine.

Ce test grandeur nature va me permettre d'acquérir davantage d'expérience et d'apprendre sans précipitation cette nouvelle discipline qui m'attire tant. L'ordre du jour n'est pas la performance pure mais la prise en main de ma nouvelle moto plus lourde et plus puissante et la progression dans la navigation, tout en tempérant sur la moto mon style assez « engagé ».

Côté financier l'évolution de mon budget progresse de jour en jour mais je suis toujours à la recherche de nouveaux contacts intéressés par mon aventure. Je remercie mes partenaires actuels sans qui mes projets n'auraient pas pu voir le jour et promets de les représenter avec passion. Je vous tiendrai informé de mon expérience Turque, puis de ma participation au Rallye du Maroc, comptant pour le championnat du monde des rallyes, avant le grand bain du Paris Dakar.

Et hop, pas de répit, je repars à l'entraînement...


NB : C'est avec plaisir, lors de ma victoire pour la 3e année consécutive, à l'enduro de Verrières que j 'ai pu recevoir un soutien financier du motoclub organisateur pour ma saison de Rallye Raid. Merci...

© 2015-2017 Loïc Minaudier - Mentions légales  - Réalisation : STELOWEB