etape11

Aujourd'hui, 712 km nous attendaient.

Pour éviter quelque peu la chaleur, le depart était prévu à 4 heures du mat'
Malheureusement, le soleil et ses températures ont rapidement refait surface!
Malgré ces conditions extrêmes et la fatigue, j'ai pris beaucoup de plaisir à piloter, d'autant plus que les 431 km de SP alternaient fesh fesh et pistes défoncées...
Je rentre pour la première fois de ce Dakar dans le top 30 sur une étape avec une belle 29e place!
Demain, pour l'avant dernière journée, nous allons devoir nous attaquer à plus de 931km dont 431 chronos...

Loic Minaudier


etape10

Du sable à n'en plus finir, du hors piste en veux-tu, en voilà et une chaleur affreuse... Voici le cadre de cette 10e étape !
La fatigue aidant, la spéciale fut très difficile et il ne me tardait qu'une seule chose... en finir !
Avec ces chaleurs, j'ai dû ménager le moteur en demandant de nombreuses fois aux habitants de quoi faire redescendre la température.

De nombreux pilotes ont vu leur moteur les lâcher.
Au final, je signe une 35e position, ce qui me place 37e au général !
Maintenant, je m'élance pour plus de 300 km de liaison jusqu'au bivouac...

Je risque bien d'arriver à la nuit. Cela va être très long !

Loic Minaudier


article centre presse web
Centre Presse 13/01/2016


 

etape09

Annoncée comme la journée la plus dure de ce Dakar 2016, cette 9e étape a tenu toutes ses promesses. Autant sur le plan de la météo avec une chaleur étouffante que sur le plan de la course avec du sable très meuble qui a rendu le pilotage assez complexe.
La SP a d'ailleurs été neutralisé dès le kilomètre 175 à cause des températures extrêmes. D'ailleurs de nombreux pilotes ont souffert d'hyperthermie durant la journée...
En tout cas, pour moi, tout s'est bien passé, je n'ai pas chuté, même si c'était une vraie journée à l'image du Dakar que l'on a tous connu durant notre enfance !
Pour rajouter à la difficulté, c'était une étape marathon et je suis vraiment content que la prudence et la concentration aient payé !
Justifiées avec une belle 32e place (4e place catégorie marathon de l'étape) qui me permet de remonter au 41e rang au général !
À demain pour de nouvelles aventures!

Loic Minaudier


etape08
Il y avait bien plus de navigation que lors de la première semaine et pour rajouter à cela, nous avons eu deux spéciales avec du sable très mou et du fesh fesh.
J'ai donc été très sérieux tout au long de la journée afin de ménager la moto et l'homme, d'autant plus qu'ils annoncent une journée encore plus rude demain !
En fin de spéciale, j'ai aussi dû tirer mon coéquipier Olivier Pain (sur les 10 derniers km) qui a connu une panne mécanique.
Au terme de cette dure journée, je termine tout de même 41e et remonte à la 8e place de ma catégorie marathon et au 47e rang au général !

Il est l'heure de réviser le roadbook et d'aller se coucher !

Loic Minaudier


© 2015-2020 Loïc Minaudier - Mentions légales  - Réalisation : STELOWEB